EconomieToute l'Actualité

Business : Nana Bouba L’éleveur devenu industriel

Né en 1948, Nana Bouba est un industriel peul camerounais. 6eme fortune du Cameroun et 19eme en Afrique subsaharienne francophone en 2015, avec une fortune estimée à 310 millions $ selon Forbes Afrique.

Fort de plus de 2 000 employés, le groupe de Nana Bouba NBG a revendique des actifs de plus 245 millions $. Il s’agit aujourd’hui du 1er groupe 100% camerounais. Le holding est présent dans la fabrication de concentré de tomate (Sagri), l’élevage bovin avec plus de 15000 têtes de bœufs , la boucherie, la tannerie (Cambeef), les boissons gazeuses et l’eau minérale (Nabco), l’immobilier (SCI-Krina) , le BTP (Berni), la fabrication de savon de ménage et d’huile raffinée (AZUR S.A), l’agriculture (GREENFIELD) et les supermarchés (Bel Achat).

Avec la Soacam (1ere entreprise camerounaise exportatrice en zone Cemac), il domine la distribution des produits de première nécessité (riz, sucre, huile raffinée, savon de ménage, pâtes, tomates et farine), en s’appuyant sur un réseau logistique solide, composé de 17 points de vente et de 63 entrepôts. Ce qui assure la présence de ses produits dans les pays de la Cemac, en RD Congo et même au Soudan.

Orphelin à 9 ans, il débute dans le transport à l’adolescence, au Gabon, avant de se lancer dans le commerce itinérant entre le Nigeria, le Gabon et son pays natal au milieu des années 1970. En 1984, il ouvre une échoppe à la Briqueterie, le quartier musulman de Yaoundé, et fonde les établissements Nabo (pour Nana Bouba), qui deviendront la Soacam 7 ans plus tard.
Le passage du commerce à l’industrie s’impose au début des années 2000.

La société Azur, dont l’usine est installée à Douala, produit ses premiers savons de ménage en 2001 et de l’huile de palme raffinée 6 ans plus tard. Le début des 2010 marque un nouveau tournant. Sagri et Nabco sont créées en 2011 ; les autres filiales naissent lors des 4 années suivantes. En 2016, le milliardaire Nana Bouba vend sa société Nabco qui détenait la marque d’eau minéral OPUR à l’entreprise Source du Pays.

Le patriarche Nana Bouba, Père de 19 enfants dont 11 filles et 8 garçons, est également membre du comité central du RDPC.

Victor Esso Tiki 

Laisser un commentaire