Avec l’émission d’un milliard € 3 fois sursouscrite, le Bénin bat son record de maturité pour un eurobond (31 ans)

Quelques mois après la Côte d’Ivoire, c’est au tour du Bénin de profiter des conditions de marché particulièrement favorables pour l’émission d’obligations internationales. Pour un milliard € demandé, le pays a obtenu 3 milliards € de souscription moins de deux ans après son tout 1er eurobond.

Le Bénin vient d’émettre un milliard d’euros sur le marché international de la dette a-t-on appris d’un communiqué du gouvernement publié ce 14 janvier 2021. C’est la première opération du genre, réalisée par un pays africain depuis le début de l’année 2021.

Elle a été réalisée en deux tranches, selon les autorités béninoises. La première concerne un montant de 700 millions d’euros assorti d’un taux d’intérêt de 4,8% pour une maturité de 11 ans, tandis que la seconde porte sur 300 millions d’euros assortis d’un taux d’intérêt de 6,8% pour une maturité de 31 ans. Cette échéance est plus longue que celle de la précédente opération du même genre menée par le pays.

L’émission de ces deux tranches a été sursouscrite respectivement à 1,9 milliard et 1,2 milliard €. Selon le gouvernement, cette opération servira à rembourser de façon anticipée 65% du montant nominal de l’eurobond 2026, le premier émis par le Bénin en 2019.

« Cette émission est couplée à une opération technique de gestion de passifs, s’inscrivant dans la stratégie proactive de gestion de la dette publique mise en œuvre par le gouvernement. Le succès du rachat partiel de l’eurobond 2026 permet au Bénin de limiter les risques de refinancement, d’étendre la maturité de sa dette et de réduire son coût moyen », lit-on dans le communiqué.

L’opération profite d’un appétit particulier des investisseurs pour la dette africaine depuis quelques mois. En novembre 2020, la Côte d’Ivoire avait déjà émis un eurobond de 1 milliard € sursouscrit 5 fois, pour un taux d’intérêt de 5%, le plus bas de l’histoire du pays.

« Le succès de cette émission reflète l’intérêt affiché par les investisseurs internationaux pour le crédit du Bénin », a indiqué le gouvernement béninois.

Soulignons que la nouvelle opération permettra également de financer le programme d’actions du gouvernement (PAG), ainsi que le budget 2021 de l’Etat. Celui-ci a été adopté à 4,5 milliards $ pour un déficit de 4,5% et a particulièrement mis l’accent sur le secteur social (47% des dépenses), en pleine lutte contre la pandémie de coronavirus.

Moutiou Adjibi Nourou

Laisser un commentaire

Afrique Infos, NewsletterABONNE TOI !

Hey! Vous partez déjà, Enregistrez vous à notre newsletter et soyez informés en temps réels sur les meilleures informations de l'actualité mondiale.