Cameroun: Attaques contre les institutions de la République , l’Assemblée nationale s’indigne

En ouvrant les travaux de la 2e session ordinaire de l’année législative en cours ce mardi 7 juin 2022, le président de la chambre, Cavaye Yeguié Djibril s’est élevé contre les sorties de certains médias sur le président de la République.

L’hymne national exécuté à deux reprises avant la fin de la séance plénière d’ouverture des travaux de la 2e session ordinaire de l’année législative hier à l’Assemblée nationale. Si la première exécution du chant patriotique à l’ouverture des travaux se voulait normale, le président de l’Assemblée nationale, le Très honorable Cavaye Yeguié Djibril, a dû interrompre son discours pour inviter l’assistance à se lever une fois de plus pour chanter « Ô Cameroun berceau de nos ancêtres » En commençant son propos, le chef de chambre a marqué son indignation, et à travers lui, celle de toute l’institution, au sujet d’une chronique diffusée le 21 mai dernier sur les ondes de Radio France internationale, et portant sur le récent court séjour privé du président de la République et de Mme Chantal Biya en Europe. Une chronique qui « n’était qu’un ramassis d’allégations outrageantes et offensantes à l’endroit du chef de l’Etat camerounais » a-t-il fait savoir. « Face à une telle dérive, je voudrais interpeller l’opinion et le peuple camerounais, afin qu’ils ne se laissent point distraire par les atermoiements d’un professionnel manifestement égaré », a poursuivi le président de l’Assemblée nationale qui a du reste invité ses compatriotes à réaffirmer leur patriotisme, leur foi aux valeurs de la République, leur attachement aux institutions nationales et à celui qui les incarne « dans la paix, la dignité et la stabilité », S.E Paul Biya, président de la République, chef de l’Etat.
Cette session s’ouvre moins d’un mois seulement après la célébration du 50e anniversaire de l’avènement de l’Etat unitaire. Occasion pour le président de l’Assemblée nationale de se féliciter de l’exceptionnelle mobilisation observée à cette occasion dans les dix régions du Cameroun. Une mobilisation qui se veut « le témoignage de l’attachement, toujours aussi viscéral des Camerounais à l’unité de leur pays » a relevé le Très honorable Cavaye Yeguié Djibril. Il a ensuite salué l’option du dialogue social engagé par le gouvernement pour la recherche des solutions à certains problèmes.

Merveille Tadesue, Correspondante Pour le Centre

Laisser un commentaire

Afrique Infos, NewsletterABONNE TOI !

Hey! Vous partez déjà, Enregistrez vous à notre newsletter et soyez informés en temps réels sur les meilleures informations de l'actualité mondiale.