Développement du Logone et Chari : Les Sultans Kotoko chez Marcel Niat NJIFENJI

Le Président du Sénat, Marcel Niat NJIFENJI, a reçu en audience, à son cabinet, vendredi 03 juin 2022, les sept Sultans de la communauté Kotoko. 

Au menu des échanges, la lutte contre l’extrême pauvreté et le développement du département du Logone et Chari dans la région de l’Extrême-Nord du Cameroun. Ce département

connait actuellement le calme et la sérénité. Les fils et filles dudit département ont fumé le calumet de la paix après des conflits intercommunautaires qui ont traversé cette partie du pays. Ayant clairement identifié la cause principale desdits conflits, qui n’est rien d’autre que la pauvreté, les dépositaires de la tradition sont venus présenter au Président du Sénat les difficultés auxquelles font face les populations du département du Logone et Chari, et soliciter son soutien. “Nous lui avons parlé plus précisément du Logone et Chari. Vous savez que les conflits qui ont existé, c’est dû à la pauvreté des populations. Les activités sont un peu entachées. En quelque sorte, les populations ont augmenté mais les terres ne sont pas suffisantes pour la culture, l’élevage et la pêche. C’est pour ça que ces communautés essayent de tirer le maximum”, a déclaré le Sultan du Logone Birni, Mahamat BAHAR MAROUF, membre de la délégation, au terme de l’audience.

La situation socio-économique du département est préoccupante: du fait des longues sécheresses, des inondations dévastatrices, la pluviométrie capricieuse, les effets du changement climatique et les dégâts souvent causés par les pachydermes, les oiseaux granivores, les rats et bien d’autres menaces. “Nous avons demandé au Président du Sénat de nous aider avec les différents Ministres, avec le Chef du Gouvernement, il faut qu’ils interviennent pour pouvoir développer notre département en routes, en électricité et surtout en économie”, a-t-il plaidé.

Les deux parties ont également passé au peigne fin la situation sécuritaire dans le département. “La situation s’est calmée. Les fils et filles du Logone et Chari ont enterré la hache de guerre et on suppose qu’on entendra jamais un conflit intercommunautaire. On le souhaite”, a-t-il relevé.

Le Président du Sénat, Marcel Niat NJIFENJI, leur a promis de donner le meilleur de lui-même afin de porter leurs doléances auprès des autorités compétentes.

Merveille Tadesue Correspondante Pour le Centre

Laisser un commentaire

Afrique Infos, NewsletterABONNE TOI !

Hey! Vous partez déjà, Enregistrez vous à notre newsletter et soyez informés en temps réels sur les meilleures informations de l'actualité mondiale.