Congo-Brazzavile: Ouverture de l’atelier du Receiac sur la Stratégie de Communication de la COMIFAC durant les Grands événements internationaux

C’est la Ministre Congolaise de l’environnement, du développement durable et du bassin du Congo Madame Arlette Soudan-Nonault, qui a procédé à l’ouverture de l’atelier Sous-regional du RECEIAC en partenariat avec la COMIFAC et la Coopération Allemande (GIZ), qui s’est ouvert ce Lundi 26 Juillet à l’hôtel Pefaco de Maya Maya à Brazzaville au Congo.

C’est atelier qui vise à accompagner et élaborer une bonne stratégie de communication de la COMIFAC, de ses pays membres et partenaires, lors des grands événements du monde à venir sur la protection de la nature et le changement climatique :Le Congrès Mondial UICN CCM Marseille en septembre, La Cop 26 à Glasgow Ecosse en Novembre, et la COP 15 Biodiversité en Chine en 2022, sans oublier le symposium sur les forêts tropicales en Allemagne en Septembre.
Madame la ministre Congolaise de l’environnement, du développement durable et du bassin du Congo dira l’honneur de Brazzaville d’accueillir cette atelier Sous-regional et encouragera les professionnels des média et responsables des cellules de Communication des États membres de la COMIFAC, d’aller un peu plus loin dans la défense des intérêts des pays du bassin du Congo :<<Le Congo et la ville de Brazzaville est fière de vous accueillir aujourd’hui.Les besoins des pays du bassin du Congo dans la préservation de l’environnement, de notre forêts et tourbières ne sont pas assez connus et pourtant nous sommes le deuxième poumon de la biodiversité mondiale.Il a été constaté que le niveau de connaissance et d’appropriation par les différentes parties prenantes des enjeux liés aux négociations des accords internationaux en matière de biodiversité, de gestion durable et concertée des écosystèmes forestiers et de lutte contre le changement climatique, reste encore insuffisant.De ce fait, il est envisagé une implication renforcée des journalistes et communicateurs dans ces processus importants>> dira-elle dans son discours d’ouverture.

Les membres du Receiac et des participants à travers la voix de son Président Monsieur Raoul Siemeni, dira merci au Congo-Brazzaville, pour l’accueil et les facilités offertes pour l’organisation de cette atelier Sous-regional et situera le contexte et les enjeux :<<Le RECEIAC remercie le Congo pour cet accueil et son soutien dans l’organisation de cette atelier, et se propose dans cet engagement de se mettre aux côtés de la COMIFAC pour l’accompagner dans son positionnement stratégique pour une valorisation accrue du bassin du Congo et son potentiel à tous les niveaux.Pour mieux accroître sa visibilité, sa crédibilité et susciter une plus grande adhésion des décideurs politiques, partenaires techniques et financiers au plus au haut niveau à l’échelle internationale, Sous-regionale et nationale>>.

Suivront tout à tour le chargé d’affaires de l’Ambassade d’Allemagne au Congo et le Secrétaire Général adjoint de la COMIFAC, Monsieur Chouaibou, qui rappeleront le contexte, les enjeux et surtout l’axe transversale Numéro 3 du plan de convergence révisé de la COMIFAC(2015-2025), qui rappelle que les IEC(Information, éducation, communication) doivent être les pilliers essentiels pour une sensibilisation qui contribue à induire les changements de mentalités et de paradigmes dans la préservation de la nature (Bassin du Congo) et de sa biodiversité.

La réunion qui s’achève le vendredi 30 Juillet, aboutira sur des résolutions et la signature d’un mémorandum, d’entente entre le RECEIAC et la COMIFAC, qui permettra que, désormais cette communication et médiatisation des actions et programmes de la COMIFAC soit plus suivies et relayer à travers le monde.

Victor Esso Tiki

Laisser un commentaire

Afrique Infos, NewsletterABONNE TOI !

Hey! Vous partez déjà, Enregistrez vous à notre newsletter et soyez informés en temps réels sur les meilleures informations de l'actualité mondiale.