COPIL DU PREF-CEMAC : La 14 ème Session Annonce des nouvelles mesures comme la suppression des frais de Roaming en Afrique Centrale et la Limitation des importations…

Réunis pour la quatorzième Session ordinaire, le Jeudi 12 Juillet dernier à l’agence Beac de Douala, sous la Présidence effective de son nouveau Président, Rigobert Roger Endeley, Ministre des finances, du budget et du portefeuille public de la République du Congo, le Comité de pilotage du programme des réformes économiques et financières de la Cemac, a évalué les mesures arrêtées lors de la précédente session et pris de nouvelles mesures pour faire face à la pandémie de la Covid-19, ainsi qu’à la crise que celà a entraîné.

En présence du Professeur Daniel Ona Ondo Président en exercice de la Commission de la Cemac, des Ministres en charge de l’économie,des finances, de l’intégration dans la sous-région, du Gouverneur de la Banque Centrale (BEAC), du Secrétaire Permanent du Pref-Cemac Professeur Cyr Djiena Wembou et des principaux responsables des institutions Sous-regionales, les travaux se sont déroulés dans un esprit convivial et chaleureux, les parties prenantes ont examiné les avancés des réformes et pris des nouvelles mesures.

D’après Madame Ingrid Ebouka-Babacka, Ministre Congolaise de l’économie, du plan, de la statistique et de l’intégration régionale :<< Les travaux ont permis de constater les grandes avancées dans la sous-région de 2017-2020, avec par exemple le marché unifié de la bourse de la sous-région, le passeport Cemac qui permet de voyager sans Visa, la sélection des premières entreprises qui peuvent produire et exportés sans taxes et droits de douanes, la bonne tenue des finances publiques et de la nouvelle réglementation sur les réserves de change qui ont permis d’avoir des ressources pour au moins 05 mois d’importations, le succès de la table ronde de Paris à la suite du Roadshow auprès des bailleurs de fonds et institutions financières, qui ont permis de boucler des financements pour les 11 projets intégrateurs retenus sur les 12 proposés, et qui pour certains ont déjà commencé comme :les projets d’interconnexion électrique Cameroun-Tchad, et l’Université Inter-Etats Cameroun-Congo entre les villes de Sangmelima et Ouesso.Plusieurs autres sont dans le pipe… la rencontre a permis aussi de préparer les dossiers pour le sommet des Chefs d’États qui se tient le 18 Août en virtuel>> dira-elle en guise de synthèse des travaux.

Dans son mot de circonstance, Le Président du Copil du Pref-Cemac Rigobert Roger Andeley, rappellera le contexte de cette quatorzième Session:<< il vient à la suite de la Session extraordinaire des Chefs d’Etats, du 28 Mars 2020, à Brazzaville où il avait été demandé, pour face à la pandémie, que le COPIL du Pref-Cemac puisse produire 03 documents majeurs pour y faire fasse: notamment le plan de relance Communautaire 2020-2025, un Cadre stratégique pour la négociation des accords de seconde génération avec les partenaires internationaux et un
Document révisé du programme des affaires économiques avec le FMI.Ce qui a été déjà fait, et au plan opérationnel des précédentes résolutions, on peut constater aujourd’hui pour s’en féliciter, que les réformes économiques et financières produisent des résultats, et on peut déjà se projeter aujourd’hui comme c’est le cas avec les projets intégrateurs déjà engagé, 02 autres d’ici décembre 2021, deux autres avec des partenaires pour PPP ett les autres projets de corridors en étude, en attendant le certificat de conformité environnementale d’ici fin 2022… C’est dire l’importance des réalisations.Je tiens à féliciter particulièrement le secrétaire Permanent et toute son équipe pour le travail abattu>>dira-t-il tout émue.

Malgré l’embellie, la pandémie de la Covid-19 et l’insécurité dans certains pays de la sous-region retardent certains résultats et imposent une certaine rigueur, notamment avec le rapatriement des bénéfices des recettes d’exportations, de la problématique de la monnaie et des avoirs des pays de la sous-région dans le compte unique des opérations garantissant le Franc CFA, l’assistance aux peuples pour faire face à la pandémie, l’application stricte de la nouvelle réglementation sur le taux de change…Etc. À toutes ces problématiques, le COPIL DU PREF-CEMAC s’est attaqué et recommandé de nouvelles mesures fortes pour aller au delà des -1,2% de déficit de l’année dernière et a remercié la banque centrale, les banques commerciales de la sous-region et le fonds monétaire international pour leurs soutiens accrus pour le financement des États pendant cette pandémie.

<<Entre autres mesures, il n’y aura plus de Rooming a payé lors du déplacement dans l’un des pays de la sous-région dès cette fin de mois de juillet et d’ici fin 2023, tous les projets intégrateurs serons opérationnels et vont interconnectés les pays, et les peuples de la sous-région.Pous le volet des importations et notamment alimentaires, des lois restrictives vont être soumises aux parlementaires des États pour limiter les importations>> affirme le Professeur Cyr Djiena Wembou, Secrétaire Permanent du Pref-Cemac, au micro des journalistes.
Cette session ordinaire qui précède la rencontre des Chefs d’États le 18 Août prochain, a été un succès de l’avis de plusieurs observateurs présents, même si pour certains, la question de la sortie du Franc CFA, qui est fondamental à un développement plus endogène et inclusif, n’a pas été officiellement aborder.

Victor Esso Tiki

Laisser un commentaire

Afrique Infos, NewsletterABONNE TOI !

Hey! Vous partez déjà, Enregistrez vous à notre newsletter et soyez informés en temps réels sur les meilleures informations de l'actualité mondiale.