DÉVELOPPEMENT RURAL :De l’émulation chez les producteurs agro-pastoraux de la Mvila

La 23e édition du concours de la meilleure exploitation agro-pastorale du département de la Mvila a été lancée le 08 Juin 2022 à Ebolowa par son promoteur l’Honorable Jean Jacques Zam.

C’est la touche personnelle du député de la nation pour créer l’émulation dans le monde paysan. Dans deux mois exactement vingt producteurs agro-pastoraux du département de la Mvila seront primés sur la base des critères bien établis et précis. Sur le plan technique les délégués d’arrondissements des ministères de l’agriculture et du développement rural et de l’élevage et de la production animale vont en symbiose avec leurs Délégués départementaux et la commission départementale sélectionner seulement les meilleurs producteurs du département de la Mvila. Une option bien soulignée par l’élu du peuple. Pour l’Honorable Jean Jacques Zam député de la Mvila promoteur du Prix Paul Ngulu Evina : nous voulons donner suite au contenu local à la politique de l’import-substitution qui est prônée aujourd’hui par Son Excellence Paul Biya et qui est portée par le gouvernement dans son entièreté. Il s’agit de promouvoir les produits locaux pour qu’on puisse remplacer les importations massives des produits agricoles « .

Trouver des solutions locales à l’insécurité alimentaire

Pour cette vingt troisième édition plusieurs spéculations seront mises en exergue notamment les cultures pérennes,les céréales, les maraîchers, les fruits et les produits dérivés de l’élevage. La présentation technique du projet déroulée par le délégué départemental de l’agriculture et du développement rural de la Mvila indique clairement que l’itinéraire technique des exploitations agro-pastorales, la superficie, l’utilisation des phytosanitaires seront pris en compte. Des descentes sur le terrain seront effectuées pour des vérifications des données apportées par les différentes commissions locales.

Combattre l’inflation

L’initiative menée depuis 1999 par l’honorable Jean Jacques Zam vise à inverser la tendance pour inciter la production à grande échelle dans le département de la Mvila. Une expression du ras-le-bol des populations et des forces vives du département de la Mvila à voir toujours passer des camions de tomates, d’oignons, de fruits, d’avocats issus des autres régions du pays pour le Gabon et la Guinée Équatoriale. Il est donc question de contrecarrer l’invasion des produits venus d’ailleurs dans le sens de l’import-substitution et dans l’intérêt de la création des emplois et de la valeur ajoutée locale. Selon l’Honorable Jean Jacques Zam  » il s’agit de booster le moral des producteurs qu’ils sachent que c’est eux les seigneurs de la terre c’est grâce à eux que nous vivons. Nous avons donc prescrits à la commission et au jury transparence et objectivité pour que seuls les meilleurs soient retenus et primés ».
Le département de la Mvila doit de ce fait être capable de produire davantage et suffisamment. l’Honorable Jean Jacques Zam rappelle ainsi aux jeunes que la vraie niche d’emplois aujourd’hui est dans le secteur agro-pastoral.

Arthur Zang Correspondante Pour le SUD

Laisser un commentaire

Afrique Infos, NewsletterABONNE TOI !

Hey! Vous partez déjà, Enregistrez vous à notre newsletter et soyez informés en temps réels sur les meilleures informations de l'actualité mondiale.