Intégration Commerciale : La Troisième Session du Conseil Communautaire De La Concurrence En Zone Cemac se tient à Douala du 30 Août au 04 Septembre

Comment densifier les échanges et garantir une saine concurrence du commerce dans la zone CEMAC ? Comment lutter contre les fraudes et autres dumping ?quelles normes pour mieux réguler le commerce et sanctionnées les mauvaises pratiques dans la zone Cemac ? Ces questions et plusieurs autres sont à l’ordre du jour, des participants à la troisième session du Conseil Communautaire de la Concurrence, qui se tient à l’hôtel la falaise de Bonanjo-Douala jusqu’au 04 Septembre sous la Présidence du Commissaire au marché Commun de la Cemac, Monsieur Michel Niama.

Au nom du Président de la Commission CEMAC, le Professeur Daniel Ona Ondo, le Commissaire Michel Niama, a exprimé la gratitude de la Commission aux autorités Camerounaises, pour leur appui constant et pour avoir accepté abriter cette réunion, tout en en invitant les membres et participants à aller au delà de l’ordre du jour, en profitant pleinement de l’atelier de formation sur les règles applicables aux enquêtes en matière de concurrence :<< Nous remercions les hautes autorités Camerounaises, qui nous soutiennent toujours et qui ont permis la tenue de cette rencontre.Je vous remercie tous pour la mise en œuvre de la réglementation sur la concurrence dans l’espace régional.Je nous invite à asseoir les meilleurs mécanismes de fonctionnement du CCC et de profiter pleinement des enseignements de l’atelier qui suivra sur les règles applicables…afin que puissions permettre des échanges commerciales et une libre saine et dans l’intérêt de nos acteurs économiques et nos populations>> dira-il dans son discours d’ouverture.

Le Conseil Communautaire de la Concurrence, qui est l’organe technique de la Commission CEMAC, compétent pour émettre des avis, sur toutes les questions liées au respect de la réglementation communautaire sur la concurrence est actuellement présidé par le Cameroun.Et pour son Président, le Professeur Ndjock:<<C’est un organe qui doit réguler le commerce et notamment les pratiques anticoncurrentielles et des restrictions des États dans notre sous-région>>se confie-t-il au micro des journalistes

Cette troisième session se déroulera sur 05 jours, en présentiel et en distanciel (vidéo conférence).Les participants venus des 06 pays de la sous-région, vont statué sur les. Approches juridiques garantissant l’organisation d’une concurrence loyale et d’assurer une transparence dans les relations commerciales, tout en garantissant la protection des consommateurs.
Ensuite suivra un atelier sur les règles applicables à toutes les enquêtes et aux règles spéciales applicables à chaque type d’enquête, qui réunira les membres du Conseil Communautaire de la Concurrence, les experts de la Commission de la Cemac, les enquêteurs nationaux, les avocats ou magistrats des États membres de la Cemac et des spécialistes des procédures civiles et pénales en matière d’enquêtes.Il vise à échanger sur les bonnes pratiques, à assurer le renforcement des capacités et d’une parfaite maîtrise des règles communautaires.
Avec des avis sur les dossiers examinés, aux termes des travaux, à soumettre au Président de la Commission de la Cemac.

Victor Esso Tiki

Laisser un commentaire

Afrique Infos, NewsletterABONNE TOI !

Hey! Vous partez déjà, Enregistrez vous à notre newsletter et soyez informés en temps réels sur les meilleures informations de l'actualité mondiale.