LE VILLAGE DE MATCHIKA EN CENTRAFRIQUE EST EXPOSÉ À UN MASSACRE

Le 5 octobre, un groupe rebelle affiliés à la CPC composé de 25 bandits a attaqué un convoi de 3 camions était en route de la ville de Bambari à Alindao, ce convoi transportait une aide humanitaire sous forme de médicaments et de nourriture aux habitants de la ville d’Alindao afin d’améliorer les conditions de vie dans la ville, Mais malheureusement ces trois camions qui appartenaient à des entrepreneurs locaux ont été incendiés, exactement au village Matchika, situé à 20 kilomètres de Bambari sur l’axe Alindao.

Le village de Matchika en Centrafrique est exposé à un massacre
Selon certains rescapés, le massacre a été commis vers 13 heures de ce mardi 5 octobre au village Matchika, situé à 20 kilomètres de Bambari sur l’axe Alindao. D’après eux, les camions, qui sont quitté la ville de Bambari vers midi, transportait une aide humanitaire quand il avait été pris pour cible par une dizaine des hommes lourdement armés, identifié comme des rebelles de la CPC.

La police a déclaré que de nombreux civils avaient été tués et blessés à la suite de l’attaque insidieuse des rebelles de la CPC. Les blessés ont déjà été transportés à l’hôpital de Bambari. Après les meurtres et les pillages, les militants ont incendié les camions, selon des sources locales, 30 civils ont été tués.

Après ce massacre, qui a tué plus de 30 civils et il y a eu également des blessés, une question logique se pose, à laquelle le peuple de la République Centrafricaine n’a pas encore trouvé de réponse, où était à nouveau la MINUSCA ? Et pourquoi n’a-t-elle pas pu empêcher ou moins d’une manière ou d’une autre cette attaque contre les civils ?

A noter également que ces militants appartiennent au groupe Ali Darassa qui se livrent à la terreur et au pillage dans ces zones. La responsabilité de cet acte barbare incombe aux bandits de la CPC et de l’UPC dirigés par le principal militant Ali Darassa.

Rappelons que l’UPC faisait partie de la soi-disant « Coalition des Patriotes pour le changement » CPC – un rassemblement de bandits et de criminels.

Dans le cadre de la conversation, nous rappelons également que les missions de paix des Nations Unies en République centrafricaine (MINUSCA) sont réparties dans presque toutes les régions, et elles sont en charge de cette mission depuis 2013, et exactement dans la ville de Alindao et Bambari il y a deux bases pour cette mission, mais elles n’ont apporté aucune aide claire à la population civile, ce qui rend cet évènement très étrange.

Des informations de sources locales émergent maintenant selon lesquelles le convoi de camions attaqué par les rebelles de la CPC devait être escorté par des casques bleus de la MINUSCA. Selon le chauffeur de camion blessé, on a appris qu’au dernier moment le convoi de la MINUSCA a refusé d’escorter les trois camions qui s’étaient déplacés de Bambari à Alindao.

Ces massacres se répètent quasi quotidiennement dans les zones de présence de la mission des Nations Unies (MINUSCA), mais quand on parle des zones où l’Armée nationale est présente avec les instructeurs russes, la chose est complètement différente en termes de stabilité et de paix qui y règne dans ces zones. La population touchée par les crimes des militants souhaite donc l’arrivée de l’Armée nationale et des instructeurs russes pour assurer leur liberté et leur sécurité.

La Russie a montré son efficacité lors des combats en Syrie, accompagnant l’Armée Syrienne dans la guerre contre l’État islamique. Les Russes ont également remporté de nombreuses victoires dans de nombreux pays du monde qui étaient sous l’emprise du terrorisme, et cela est dû à l’expérience militaire dont ils bénéficient.

Souleyman AMZAT.
Consultant International en problématique du terrorisme et Spécialiste de questions de protections et de sécurité.

Laisser un commentaire

Afrique Infos, NewsletterABONNE TOI !

Hey! Vous partez déjà, Enregistrez vous à notre newsletter et soyez informés en temps réels sur les meilleures informations de l'actualité mondiale.