Le 10 août, le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a nommé Sylvia Lopez-Ekra, de la Côte d’Ivoire, comme Coordonnatrice résidente des Nations Unies au Maroc, avec l’approbation du Gouvernement du pays hôte, indique un communiqué de l’ONU, publié le jeudi 13 août.

Sylvia Lopez-Ekra a travaillé 18 ans à l’Organisation internationale pour les migrations (OIM). Avant sa nomination, elle était cheffe de mission et représentante du pays pour les Bureaux de l’OIM au Ghana, au Bénin et au Togo, basée à Accra, au Ghana. Elle a rejoint l’OIM en 2002. Spécialiste des questions de genre, elle a notamment eu pour fonction de s’assurer que l’OIM intègre une perspective de genre dans tous ses programmes et politiques de migration ainsi que dans sa gestion des ressources humaines.

Elle possède une expertise dans une grande variété de sujets liés au genre et à la migration, y compris entre autres, la migration des femmes, la violence et la discrimination à l’égard des femmes migrantes, le genre et la migration de travail, y compris les femmes migrantes dans le travail domestique, les femmes de la diaspora et le développement et les mutilations génitales féminines dans le contexte de la migration.

Auparavant, Sylvia Lopez-Ekra a été coordonnatrice résidente des Nations Unies par intérim au Ghana et a également travaillé au siège de l’OIM, à Genève, où elle a dirigé le groupe de coordination pour les questions de genre, après avoir été cheffe de projet dans le cadre des programmes d’autonomisation et de génération de revenus élaborés à l’intention des femmes victimes des conflits en République démocratique du Congo, en Guinée et au Rwanda.

Sylvia Lopez-Ekra est titulaire d’une maîtrise en droit et administration publics, avec mention, de l’Université Panthéon-Sorbonne à Paris, en France ainsi que d’un Bachelor en Droit de l’université de Lille, en France.

Patrick Ndungidi