Lobbying : Le Réseau des Communicateurs de l’information environnementale en Afrique Centrale (RECEIAC) affine la stratégie de Communication de Commission des forêts du bassin du Congo (COMIFAC) pour mieux faire écho des intérêts des pays d’Afrique Centrale dans la préservation de l’écosystème forestier et écologique de la sous-région, pendant les grands sommets sur la nature et le climat à venir

En collaboration avec la coopération Allemande (GIZ) et la Commission des forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC), le Réseau des Communicateurs de l’information environnementale en Afrique Centrale, réuni la crème de ses membres du 26 au 30 Juillet dans la capitale politique du Congo à Brazzaville.

La cinquantaine de membres actifs du Receiac, devra proposer, évaluer, affiner et adopter une bonne stratégie de communication pour la COMIFAC, les pays membres d’Afrique Centrale et ses partenaires, de manière à faire entendre la voix et surtout les besoins réels des peuples et populations des pays du Bassin du Congo, lors de leurs participations aux grands événements de 2021.

Si le sujet principal est la gestion durable des forêts d’Afrique Centrale, l’intérêt transversale dans la lutte contre les changements climatiques et la préservation de l’environnement, seront aussi à l’ordre du jour, durant ce séminaire d’élaboration de stratégie de communication et d’information durant le Congrès mondial UICN pour la nature, et la COP 15 Biodiversité qui se tiendra à Marseille en France du 04 au 08 Septembre 2021, mais aussi le Symposium Mondial sur le Climat à Glasgow en Ecosse en Novembre.

Ces sommets à portée mondiale, permettront à la COMIFAC de sensibiliser et de faire valoir sa vision, sa démarche et les intérêts des pays d’Afrique Centrale dans la Lutte contre les changements climatiques et la préservation de la biodiversité mondiale. Les parties prenantes et les partenaires, devront tenir compte des réalités et propositions des pays membres du Bassin du Congo, et non plus imposé leurs visions qui ne tient pas toujours compte des réalités locales. La stratégie de communication de la COMIFAC, sera un outil important pour atteindre ses objectifs.

Pour rappel, la Commission des forêts d’Afrique Centrale est la principale institution chargé de l’orientation et la coordination des actions et initiatives Sous-regionales dans la gestion durable des écosystèmes forestiers d’Afrique Centrale. Elle regroupe 15 Pays membres (Burundi, Cameroun, Congo, Gabon, Guinée Équatoriale, République Centrafricaine, République démocratique du Congo, Rwanda, Sao-Toe-Et-Principe, Tchad).

Le RECEIAC est un regroupement des professionnels de communication environnementale pour l’Afrique Centrale, son expertise est reconnue à travers le monde.

Victor Esso Tiki

Laisser un commentaire

Afrique Infos, NewsletterABONNE TOI !

Hey! Vous partez déjà, Enregistrez vous à notre newsletter et soyez informés en temps réels sur les meilleures informations de l'actualité mondiale.