Projets Intégrateurs en Zone CEMAC: La 4eme Session du Comité Technique de suivi ténue à Brazzaville accélère le processus de financement des projets

C’est avec le soutien de S.E Denis Sassou Nguesso Président du Congo et Président dédié aux réformes économiques et financières de la Cemac, en Présence de Son Excellence Madame Ingrid Olga Ghislaine EBOUKA-BABACKAS
Ministre du Plan, de l’Economie, de la Statistique et de l’Intégration Régionale, que s’est ouvert le Mardi 26 Octobre à Brazzaville au Congo, la 4eme Session du Comité Technique en charge du suivi et de la mobilisation des financements et de la mise en œuvre des onze des 12 projets intégrateurs de la Cemac.

Réunissant autour de la table, les représentants des bailleurs de fonds (BAD, Banque Mondiale,BDEAC, BEAC,SIX CAPITAL,FODEC…Etc) et autres opérateurs économiques intéressés par les projets Intégrateurs, les membres du Comité Technique de suivi, sous la Coordination du Secrétaire Permanent du Programme des réformes économiques et Financières de la Cemac (Préf-Cemac), le Professeur Cyr Wembou Djiena, ont tablé sur les dernières avancées dans la mobilisation des fonds dédiés à la réalisation des travaux et ont évalué le processus de mobilisation et de suivi des projets en cours.
Dans son mot de bienvenue, le Secrétaire Permanent du Préf-Cemac s’est dit honoré de la tenue de cette 4eme Réunion dans le pays siège du Préf-Cemac le Congo, a rappelé le contexte de la mise en œuvre des projets Intégrateurs, signifié les avancées et à remercié les autorités Congolaises pour le soutien constant au Préf-Cemac:<<je suis très honoré de la tenue de cette réunion dans le pays siège de notre programme, le Congo et je remercie les autorités Congolaises, particulièrement S.E le Président Dénis Sassou Nguesso pour son soutien constant, S.E le Ministre d’État Roger Rigobert Andely, Président du Copil du Pref-Cemac, ainsi que Madame la Ministre de l’économie, de la stabilisation et de l’intégration régionale ici présente.Il convient de rappeler le contexte de la mise sur pied des 12 projets Intégrateurs, qui vont définitivement accélérer l’intégration économique et sociale entre les États membres de la Cemac… mais aussi garantir la croissance économique de la sous-région…gage de la stabilité des économies de la Cemac…telle que définie et adopté, lors du sommet extraordinaire de la Cemac à Yaoundé au Cameroun, le 22 Novembre 2019 sous la Présidence de S.E le Chef de l’État Paul Biya, Président en exercice de la Cemac>> dira-t-il tout émue.

On a appris durant cette réunion que, 03 des onze projets ayant déjà bouclés les financements, ont effectivement déjà démarré sur le terrain, il s’agit :- du projet d’interconnexion des réseaux électriques Cameroun-Tchad;-du projet de construction de l’université Inter-Etats Cameroun-Congo;-Et du projet d’aménagement de la Route Ndende-Dolisie.
Deux autres projets en instructions avec les bailleurs de fonds (BAD Afreximbank, BDEAC) démarrerons l’année prochaine, il s’agit notamment des projets de construction d’un pont sur le fleuve Ntem et de construction de la voie expresse Lolabe-Campo Frontière Guinée Équatoriale. Les autres projets qui bouclent aussi leur phase de financement avec les bailleurs de fonds intéressés, se réaliserons en PPP(Partenariat Public Privée), notamment le barrage de Cholet et l’interconnexion électrique Cameroun-Congo ou encore le projet de port sec de Beloko en Centrafrique sur le Corridor Douala-Bangui… tout comme le Port sec de Dolisie au Congo.Le Comité Technique de suivi et de mobilisation des projets Intégrateurs, a rassuré sur le niveau d’avancement des mobilisations des financements pour le reste des projets et a plaidé pour une certaine diligence au niveau des États membres, pour permettre la finalisation des accords de financements garantissant le début effectif des travaux pour tous les projets.

Le Comité a pris acte et remercié le Gouverneur de la BEAC, pour la mise à disposition d’un de ses plus compétent cadre, pour la conception, la mobilisation et le suivi des projets Intégrateurs de deuxième génération à l’horizon 2021-2025.Par la voix du Secrétaire Permanent du Préf-Cemac, le Professeur-Majesté Cyr Wembou Djiena, le Comité a remercié tous les bailleurs de fonds, qui ont conforté leurs promesses de financements depuis la table ronde de Paris, qui avait acté la promesse de financements de 11 des 12 projets Intégrateurs… avec des promesses fermes de 3, 8 Milliards d’Euro (plus de 2000 Milliards de FCFA).

Pour rappel, la sous-région Cemac qui regroupe 06 des 11 pays d’Afrique Centrale, est la zone la moins intégrée du Continent, et dans le cadre de la CEEAC, qui prévoit une zone d’intégration avec 05 autres Pays d’Afrique Centrale et l’entrée en vigueur de la Zone de Libre échange Continentale (ZLECAF), il convenait effectivement de mettre en œuvre des projets Intégrateurs d’infrastructures routières, électriques, portuaires, ferroviaires, numériques et académiques…afin de garantir un avantage comparatif pour attirer le maximum d’investisseurs et tirer le meilleur parti de cette magnifique initiative du Commerce Continentale et intra-Africain… qui d’après la Commission économique pour l’Afrique(CEA), permettra au Continent de gagner au moins 04 points de croissance supplémentaire et réduire de 60% la pauvreté, tout en garantissant des emplois à au moins 80% des citoyens vivant sur le Continent.

Victor Esso Tiki

Laisser un commentaire

Afrique Infos, NewsletterABONNE TOI !

Hey! Vous partez déjà, Enregistrez vous à notre newsletter et soyez informés en temps réels sur les meilleures informations de l'actualité mondiale.