Rwanda : En 2021, le PIB a augmenté de plus de 10% en glissement annuel

D’après l’Institut national des statistiques du Rwanda, plus de 2,7 milliards $ de richesses ont été produites au cours du troisième trimestre 2021. Bien que les services pèsent pour près de la moitié du PIB, c’est le secteur industriel qui a connu la plus forte croissance sur la période étudiée.

Le niveau du PIB nominal du Rwanda est passé de 2453 milliards de francs rwandais (RWF) soit 2,4 milliards $ en septembre 2020, à 2746 milliards RWF en septembre 2021. D’après le rapport sur le « produit intérieur brut 2021 Q3 » publié par l’Institut national des statistiques du Rwanda, ces estimations « calculées selon les valeurs de 2017 montrent que le PIB a augmenté de 10,1 % par rapport au à l’année 2020 ».

Selon l’institution, l’économie rwandaise est principalement portée par les services, avec près de la moitié des parts du PIB (48%). Ce secteur est suivi par l’agriculture avec 23% des parts et l’industrie qui mobilise 21% du PIB. Les taxes et subventions comptent quant à elles, pour les 7% restants.

Cependant, sur la période évaluée, l’industrie est le secteur d’activité qui a connu la plus grande croissance avec 12% d’augmentation. Ce qui a fait grimper le PIB de 2,2% de points de pourcentage. Ce secteur a été porté principalement par la fabrication de produits non métalliques (32%), les activités d’extraction minière et de carrière (30%), la production de produits chimiques, de caoutchouc et de plastique (17%), les activités de construction (15 %), les activités manufacturières (7 %) et la production d’aliments transformés (6%). La fabrication de produits métalliques, de machines et d’équipements a quant à elle, chuté de 11% après avoir augmenté de 31% au troisième trimestre de l’année dernière.

Les activités de services, elles, se classent en deuxième position après l’industrie. Grâce à leur hausse de 11%, le PIB a fait un bond de 5,3 points de pourcentage. Ce secteur est porté essentiellement par le commerce de gros et de détail (4 %), les transports (19%), l’information et la communication (14%) et l’éducation qui a augmenté de 140% grâce, notamment, à la réouverture des écoles et des universités fermées pour raison de la covid-19.

Enfin, l’agriculture a fait grimper le PIB de 1,6 point de pourcentage grâce à une hausse de 6%. La part des produits vivriers a augmenté de 6% et celle des exportations de 2%.

Pour rappel, le Rwanda enregistre depuis des années, des performances records en termes de croissance économique. D’après le ministère de l’Economie, la croissance économique du pays, entre 2000 et 2018, a atteint une moyenne de 8%. Bien que la pandémie ait fait passer la croissance de 9,5% en 2019 à -3,4%, selon le FMI, une reprise robuste à 5,1% est attendue pour cette année, puis à 7% l’année prochaine.

Notons qu’au troisième trimestre 2021, les dépenses de consommation totales ont crû de 4% en glissement annuel. La croissance de la consommation finale des administrations publiques a été de 28% tandis que celle des ménages a décru de 1%. « La formation brute de capital a augmenté de 54% tandis que les importations et les exportations ont diminué de 8% et 24% respectivement », lit-on également dans le document.

Jean-Marc Gogbeu 

Laisser un commentaire

Afrique Infos, NewsletterABONNE TOI !

Hey! Vous partez déjà, Enregistrez vous à notre newsletter et soyez informés en temps réels sur les meilleures informations de l'actualité mondiale.