Célebration patrimoniale:Les Toupouris du Cameroun Célèbrent <>

La fête du coq, est l’une des fêtes patrimoniales les plus importantes pour le peuple Toupouri. Depuis des générations, les fils et les filles originaires de cette tribu, se rassemblent pour valoriser leur culture.C’était encore le cas ce Samedi 14 Décembre 2019 au Stade du Collège Saint-Michel de Douala en présence du Représentant du Gouverneur, Le Secrétaire Général des Services Mr Ki Nou Nana.

Le Comité d’organisation sous Coordination de sa Majesté Emmanuel Pohowe, a mobilisé plusieurs personnalités de la région du Littoral comme invités, pour cette édition qui célébrait les Vertus de la Paix.

Aux Origines

Originaire des départements du Mayo Danay et du Mayo Kani dans la province de l’Extrême-Nord, avec des ramifications au Tchad, Le Peuple Toupouris est un peuple de guerriers, mais aussi de grands pécheurs et cultivateurs.D’après la légende, c’est le Chef Spirituel de l’époque Wandore, qui pour invoquer les esprits : Mo’ope et So’oba. Lesquels représentent respectivement les esprits des ancêtres et des dieux, aurait suivi les directives des esprits dit-on. Il devait utilisé le coq pour que ce dernier intercède auprès des esprits, afin que  ceux-ci interviennent dans la protection de toutes les familles. Mais aussi pour que la pluie soit plus abondante, le sol plus fertile ; afin que les récoltes soient meilleures. Grand guerrier de son état, lorsque ce dernier allait ou envoyait ses troupes au front, il se soumettait toujours au rituel sacré d’immolation d’un coq pour assurer à la victoire à son Peuple.

Un Rituel qui consiste à égorger un coq et le faire tourner deux fois autour du foyer aménagé pour la circonstance avant de le lâcher. Le côté sur lequel se couche le coq après s’être débattu est très important. Sur la gauche, il annonce un malheur, sur la droite, il marque un événement heureux. Réalisé avec succès, ce geste s’accompagne toujours des différentes incantations et d’un message de paix, de dialogue, de réconciliation, et de bonheur. C’est pourquoi chaque  génération perpétue cette tradition laissée en héritage par les générations précédentes. Et chaque année,  elle est reprise lors du grand rassemblement du peuple Toupouri : la fête du coq. Chaque chef de famille est tenu à y participer avec tous les siens.

Féo Kague 2019

C’est plus de 10.000 personnes de la communauté Toupouris de Douala, qui se sont massés au Grand stade du collège Saint-Michel Pour ne pas déroger au rite annuel de la célébration du Féo Kague. Rendue à sa quinzième édition, le rendez-vous annuel est un grand moment de communion entre les toupouris d’une part et d’autre part entre les Topouris et les Camerounais.

Pour Le Coordonnateur du Comité d’organisation Mr Emmanuel Pohowe, par ailleurs Directeur adjoint de CICAM:<<la fête du coq est l’un des événements les plus importants pour le peuple Toupouri. Depuis des générations, les fils et filles de cette tribu se rassemblent pour valoriser leur culture. Ce qui amène à découvrir les origines de cette fête, devenue une tradition pour le peuple Toupouri. Nous remercions les Peuples Sawa pour leurs accueillent et invitons nos frères et sœurs a toujours être des artisans de Paix, parce que même si nous sommes des guerriers, nous sommes d’abord des Hommes de Paix>>.

Au rythme du Gourna et du waiwa, Les participants ont ainsi célébrées la culture Toupouris, avec du bon vin appelé communément Bili Bili.

Rendez-vous a été l’année prochaine pour une fête toujours grandissante et plus éclatante.

Le Sphinx

 

Laisser un commentaire

Afrique Infos, NewsletterABONNE TOI !

Hey! Vous partez déjà, Enregistrez vous à notre newsletter et soyez informés en temps réels sur les meilleures informations de l'actualité mondiale.