L’écrivain Tanzanien Abdelaziz Gurnah lauréat du prix Nobel de littérature

Pour son œuvre axée sur la narration “empathique et sans compromis des effets du colonialisme et du destin des réfugiés pris entre les cultures et les continents“.

 

L’Académie royale des sciences de Suède a annoncé, ce jeudi, que le romancier tanzanien Abdulrazak Gurnah est le lauréat du prix Nobel de littérature 2021.

En annonçant le sacre de l’écrivain, résident au Royaume-Uni, l’Académie a déclaré qu’il méritait le prix pour sa narration « empathique et sans compromis des effets du colonialisme et du destin des réfugiés pris entre les cultures et les continents ».

Gurnah est né en 1948 sur l’île de « Zanzibar » en Tanzanie, et est arrivé au Royaume-Uni en tant que réfugié, alors qu’il était un jeune homme, à la fin des années soixante.

Le romancier Tanzanien a publié dix romans et plusieurs nouvelles. Le thème de la détresse et de la tourmente des réfugiés a occupé une place prépondérante dans la plupart de ses œuvres.

Son livre le plus célèbre, “Paradise“, a été publié en 1994 et raconte l’histoire d’un garçon qui a grandi en Tanzanie au début du XXe siècle. L’œuvre avait remporté le Prix Booker, l’un des prix littéraires les plus prestigieux dédié aux romans de fiction, selon la BBC.

Le prix Nobel décerne une médaille d’or et un prix d’une valeur de 10 millions de couronnes suédoises (plus de 1,14 millions de dollars), grâce à un testament laissé par le créateur du prix, l’inventeur suédois Alfred Nobel, décédé en 1895.

Le chercheur scientifique allemand, Benjamin List, et l’Écossais, David MacMillan, ont remporté, mercredi, le prix Nobel de chimie 2021, pour leurs travaux dans le développement de “l’organocatalyse asymétrique“.

Trois autres chercheurs scientifiques ont remporté, mardi, le prix Nobel de physique 2021, il s’agit de l’Américain d’origine japonaise Syukuro Manabe, de l’Allemand Klaus Hasselmann et l’Italien Giorgio Parisi, en reconnaissance de leurs « contributions pionnières à la compréhension des systèmes physiques complexes ».

Les chercheurs américains David Julius et Erdem Patapoutian ont remporté le prix Nobel de médecine 2021, pour leurs découvertes des récepteurs de température et du toucher.

Dans les prochains jours, les prix Nobel seront décernés pour des travaux exceptionnels dans les domaines de la littérature, de la paix et de l’économie.

Le Sphinx/ Raşa Evrensel

Laisser un commentaire

Afrique Infos, NewsletterABONNE TOI !

Hey! Vous partez déjà, Enregistrez vous à notre newsletter et soyez informés en temps réels sur les meilleures informations de l'actualité mondiale.