Covid-19 : redoutant les vaccins, la Tanzanie opte pour la médecine traditionnelle

La méfiance des autorités tanzaniennes à l’endroit des vaccins contre la covid-19 ne faiblit pas. Le pays fait actuellement la promotion des remèdes traditionnels, dont certains fabriqués localement ont même déjà été approuvés par les services compétents.

La ministre tanzanienne de la Santé, a déclaré lors d’une conférence de presse le lundi 1er février que le pays n’a pas l’intention de se procurer, pour le moment, le vaccin contre la covid-19.

« Pour l’instant, la Tanzanie n’a pas l’intention d’importer l’un des vaccins utilisés dans d’autres pays tant que nous ne sommes pas convaincus qu’ils ont été cliniquement prouvés sans danger », a-t-elle indiqué.

La ministre a invité les Tanzaniens à renforcer leur hygiène corporelle et à se tourner vers la médecine traditionnelle, en utilisant notamment les plantes. Une démonstration de préparation d’un remède traditionnel a même été faite devant les journalistes.

« Nous les Tanzaniens, devrions être un bon modèle pour nos pays voisins dans l’amélioration de notre hygiène personnelle et l’utilisation de nos plantes locales pour traiter non seulement la covid-19, mais aussi l’asthme, la grippe et d’autres maladies », a déclaré Dr Dorothy Gwajima.

Et d’ajouter que « ces remèdes traditionnels sont utilisés depuis des siècles dans nos sociétés, et de nombreuses personnes ont été aidées, y compris moi-même et ma famille ».

La ministre a par ailleurs révélé que certains remèdes à base de plantes fabriqués en Tanzanie ont même déjà été approuvés par les autorités compétentes du pays.

Cette déclaration de la ministre de la Santé intervient une semaine après les propos du président John Magufuli mettant en garde contre l’utilisation des vaccins contre la covid-19. Le dirigeant n’a d’ailleurs jamais caché son aversion pour toutes les mesures restrictives telles que le confinement imposé dans d’autres pays pour freiner la propagation du virus.

Et on se souvient que le Président Tanzanien avait lui même dit que<<Si l’Homme Blanc était si efficace, il aurait d’abord trouver un vaccin pour le VIH/SIDA qui fait des millions de morts chaque année>>. Cette approche Tanzanien de la gestion basé sur sa propre vérité empirique est un bon exemple à suivre…

On assiste à un suivisme moutonnier de la part de la plupart des états Africains, qui reprennent des mesures de riposte face à la là pandémie automatiquement telles que prescrites par l’OMS et des gouvernements occidentaux…une vrai aliénation, surtout quand on sait que la plupart des populations, ont pu éviter ce virus parti d’occident, grâce à la médecine traditionnelle, et certains avec des taux de succès à 100%, comme le médicament de l’archevêque Métropolitain de Douala Monseigneur Samuel Kleda.

Qu’est ce qui justifie la course à ce nouveau gadget qu’est le vaccin contre la Covid-19, qui de surcroît ne garanti aucune protection, n’empêche ni les distanciations sociales, ni le port du masque, encore moins de contaminer? C’est à croire que le monde fait fasse à la plus grosse arnaque de tous les temps et certains Présidents moins naïfs comme le Prèsident Tanzanien, recherche des solutions endogènes.

Selon les données officielles, la Tanzanie a été faiblement touchée par la pandémie. Le pays enregistre à ce jour seulement 509 cas pour 21 décès.

Borgia Kobri/Victor Esso Tiki

Laisser un commentaire

Afrique Infos, NewsletterABONNE TOI !

Hey! Vous partez déjà, Enregistrez vous à notre newsletter et soyez informés en temps réels sur les meilleures informations de l'actualité mondiale.