Polémique : Ces Étrangers qui détruisent La France… Par Jacques Attali

On ne dira jamais assez de mal de tous ces gens venus d’ailleurs qui, depuis des siècles, s’acharnent à défigurer la France, à la détruire, à ne lui apporter que le pire.  Et pire encore, qui y font des enfants qui continuent leur œuvre destructrice.

Parmi ceux nés à l’étranger, innombrables ennemis de l’identité française, quelques noms, en vrac : venant d’Italie (Mazarin, Catherine de Médicis, Casanova, Elsa Schiaparelli, Guillaume Apollinaire, Yves Montand, Pierre Cardin, Marcel Bich, Sergio Reggiani), d’Allemagne (Simone Signoret), d’Autriche (Romy Schneider), d’Espagne ( Pablo Picasso, Juan Gris, Jorge Semprún,  Michel Del Castillo, Cristóbal Balenciaga), de Suisse (Blaise Cendrars, Françoise Giroud, Le Corbusier), de  Belgique (Raymond Devos, Robert Denoël,  Agnès Varda), de  Grèce (Kostas Axelos, Vassilis Alexakis, Costa Gavras,  Iannis Xenakis), de République Tchèque (Milan Kundera), de Pologne (Frederic Chopin, Marie Curie, Henri Krasucki, Octave Klaba, Jean-Marie Lustiger), de Lituanie (Emmanuel Levinas), de   Hongrie (Joseph Kosma), de Finlande (Ellen Thesleff, Helene Schjerfbeck, Elin Danielson-Gambogi),  de Suède (Siri Derkert, Hanna Hirsch-Pauli), de Biélorussie (Marc Chagall), de Russie (Nicolas de Staël, Romain Gary, Vassily Kandinsky, Arthur Adamov, la comtesse de Ségur, Andreï Makine, Léon Poliakov, Nathalie Sarraute, Henri Troyat, Elsa Triolet, Anna Golubkina, Marie Vassilieff), d’Ukraine (Georges Charpak, Serge Lifar), de Bulgarie (Tzvetan Todorov), de Serbie (Enki Bilal), de Roumanie (Eugène Ionesco,  Cioran, Brancusi ), de Cuba (José-Maria de Heredia), d’Uruguay ( Jules Supervielle), du Brésil (Tarsila do Amaral), d’Argentine (Joseph Kessel), des Etats-Unis (Julien Green, Jules Dassin, Joe Dassin,  Joséphine Baker), d’Egypte ( Albert Cossery, Guy Béart, Georges Moustaki, Dalida, Claude-François Andrée Chedid, Louis Chedid), du Maroc (Serge Haroche, Tahar Ben Jelloun, Jean Reno, Gad Elmaleh, Djamel Debbouze) ; de Tunisie (Georges Wolinski, Azzedine Alaïa), d’Algérie (José Aboulker,  Jacques Derrida, Gilles Cohen-Tannoudji, Jean Pierre Bacri, Jean Daniel,  Kad Merad, Patrick Bruel), du Sénégal (Ousmane Sembène), de Turquie ( Missak Manouchian, Henri Verneuil), d’ Iran (Marjane Satrapi) ;  du Liban (Rodolphe Saadé, Ibrahim Maalouf), de Syrie (Mohamed Altrad), de Chine (François Cheng, Cai Guo-Qiang, Zao Wou-Ki, Fang Junbi), du Japon (Kenzo Takada).

Et tant d’autres, dont au moins, très récemment, de très grands chefs d’entreprises, de grands médecins, des chercheurs exceptionnels,  deux maires de Paris, des dizaines de ministres, et deux premiers ministres.

Il ne faut pas non plus oublier ceux qui sont nés en France d’un parent venu de l’étranger, et qui ont fait, ou font encore, comme chacun sait,  le plus grand tort à l’identité française : Germaine de Staël, Irene Joliot -Curie, Albert Uderzo,  René Goscinny, Robert Badinter, Zinedine Zidane, Emile Zola, Émile Pereire et Isaac Pereire, Henri Bergson, Roger Vadim, Marcel Marceau, Charles Aznavour, Coluche, Edgar Morin, Isabelle Adjani,  Fabrice Lucchini, Raymond Kopa, Serge Gainsbourg, Vladimir Jankélévitch, Omar Sy, Jacques Tati,  Roman Polanski,  Emmanuelle Béart,  Jeanne Moreau,  Johnny Halliday, Josiane Balasko, Manu Chao, Louis de Funès, Michel Jonasz, Mathieu Kassovitz, Jean-Paul Belmondo, Georges Brassens, François Cavanna, Joan Sfar, Lino Ventura, Francis Cabrel, Léon Gambetta, Michel Platini, Bernard Kouchner, Claude Berri, Agnés Jaoui,  Jean-Jacques Goldman, Jean-Pierre Mocky, Georges Perec, Catherine Ringer, Françoise Dolto, Gérard Oury, Michel Polnareff,  Maxime Rodinson,   Pierre-André Taguieff, Marina Vlady, Alain Prost,    Yannick Noah,  Robert Hossein,  Yasmina Reza, Francis Picabia. Et tant d’autres, dont, très récemment encore, des centaines de maires,  des dizaines de ministres et un président de la République.

A cela,  il faut ajouter tous ceux qui, femmes et hommes, anonymes, ont tant nui à la France en lui donnant leur vie au combat. Et enfin, ceux qui, par millions, sont venus depuis plus de deux siècles,  et viennent encore lui apporter leur savoir, leur créativité, leur travail ; qu’ils soient (au féminin ou au masculin) policiers, magistrats, pompiers, médecins, enseignants, chercheurs, avocats, ingénieurs, financiers, journalistes, artistes, cuisiniers, chauffeurs, carrossiers, mineurs, maçons, plombiers, éboueurs, infirmières, assistantes maternelles, aides-soignantes ; et tant d’autres.

Grace au ciel, nous avons su aussi, au cours des siècles, chasser bien des  protestants,  juifs et  musulmans, qui défiguraient notre pays et sont partis en enrichir d’autres.

Encore un effort, et nous serons bientôt purs de toute présence étrangère, sans grand ni petit remplacement, dans un néant réconfortant.

Jacques Attali

Laisser un commentaire

Afrique Infos, NewsletterABONNE TOI !

Hey! Vous partez déjà, Enregistrez vous à notre newsletter et soyez informés en temps réels sur les meilleures informations de l'actualité mondiale.