Incident d’un Militaire à l’agence SCB de Bertoua : La mise au point de la SCB

Les plateformes des réseaux sociaux ont été envahis tout le weekend du Samedi 30 Janvier, par une scabreuse action d’un militaire probablement en état d’ivresse, qui a vandalisé l’agence et fait usage de son arme à feu de service, après que la banque ai racheté son ancien crédit, après la sollicitation d’un autre crédit de 4.000.000FCFA, d’où sera déduit le précédent et remis le solde de 800.000FCFA, ce qui aurait provoqué le courroux du Militaire d’après l’information circulant sur les réseaux sociaux.

La cellule de communication de la SCB a tenue a faire des clarifications sur cette action, qui nulle n’aurait été la Prompte et tact réaction des agents en faction, aurait causé une mort d’homme.

D’après le communiqué de la SCB, que signe Mme Marie Ndoumbe Marie-Laure, responsable de la Communication et du service qualité de la SCB<<ce dernier a utilisé des cailloux pour casser les vitres et le guichet automatique de l’agence de Bertoua.Aussitot informées, la police, sa hiérarchie et sa famille, sont venues à ses côtés pour le conduire en lieu sûr>>.
Les éclats de vitres cassées ont causé des légères égratignures à un client qui a immédiatement été pris en charge par la direction générale de la banque.

SCB Cameroun tient à rassurer sa fidèle clientèle, les populations de la ville de Bertoua et environs, et l’opinion public sur le fait que la situation est maîtrisée et qu’il n’y a pas eu de morts comme signalé sur les réseaux sociaux.
La SCB invite par ailleurs les médias à systématiquement contacter ses services dédiés à l’information pour toute diffusion d’information concernant ses produits,services et événements en rapport avec ses agences et collaborateurs.

Les Faits

Après enquête de notre rédaction, il ressort que, le Militaire avait emprunté deux lignes de crédits à la SCB, l’une d’un crédit scolaire pour une durée de 10 mois et un autre crédit.Ayant eu des difficultés à respecter ses engagements et d’autres problèmes, il va solliciter auprès de la banque un autre crédit, la Banque marquera son accord sous réserve du remboursement total du crédit en cours…et expliquera, qu’au cas contraire, il sera déduit du nouveau crédit et il ne recevra que le solde…qui est de 800.000 FCFA.
Ce qui a été fait, elle ne comprends pas la réaction du Militaire, que sa famille dit en déséquilibre depuis plusieurs mois…et espère que de telles actions ne se reproduiront plus dans ses agences.

Le Sphinx

Laisser un commentaire

Afrique Infos, NewsletterABONNE TOI !

Hey! Vous partez déjà, Enregistrez vous à notre newsletter et soyez informés en temps réels sur les meilleures informations de l'actualité mondiale.